Témoignages

Nos Collaborateurs témoignent :

Francis

Il y a maintenant une douzaine d’année, j’ai été victime d’un grave accident de la route qui a entrainé le handicap avec lequel je vis aujourd’hui.

Mes habitudes personnelles et professionnelles ont donc de fait énormément évolué. Le handicap est une chose difficile à surmonter mais il m’a permis de voir la vie autrement; Les années qui ont suivi mon accident n’ont pas été faciles à tous les niveaux. Pour entrer dans le monde du travail ce fut un véritable chemin de croix. De nos jours, trouver un emploi pour un valide, c’est la croix et la bannière. Pour un handicapé, c’est encore plus dur.

Il est nécessaire de se faire une carapace pour affronter les écueils administratifs ainsi que le regard des personnes qui ne comprennent pas toujours ce que peut recouvrir le mot handicap. Depuis cette année, l’entreprise Lucky Star, m’a donné ma chance. Je profite de cette tribune pour lui dire toute ma gratitude et lui dire combien je la remercie.

Je suis embauché en tant que chauffeur accompagnateur de jeunes enfants ayant de légers problèmes de retards scolaires. Par leur intermédiaire, mon jugement sur le handicap a évolué. C’est curieux de pouvoir avancer une telle vision des choses, mais c’est ainsi. Je me sens responsable de jeunes enfants qui ont des soucis, certes pas du même ordre que moi.

Alors, certains jours, j’oublie mon handicap physique. Et on rigole parfois entre nous de ma claudication.(suite à l’accident je suis resté 6 mois en fauteuil roulant, et après rééducation, j’ai retrouvé l’usage de mes jambes, mais je marche en boitant ). Je suis entré dans le monde du travail. Je ne vis plus mon handicap comme avant. Je suis lucide quant au fait que je ne sais pas ce que me réserve l’avenir mais je suis confiant et je regarde droit devant. Désormais je dois faire mes preuves et montrer à ceux qui m’ont fait confiance que je suis apte et capable d’avoir ma place au sein de l’entreprise.

Je veux associer à ma renaissance, mon épouse, Amandine qui a su m’épauler dans mes démarches et me transmettre l’énergie que j’avais perdue. Je n’oublie pas mes parents qui ont été là durant les moments difficiles.

Je remercie à nouveau l’entreprise Lucky Star qui m’a proposé cet emploi et m’a donné l’opportunité de franchir un palier difficile. Je terminerai mon propos avec cette pensée de John Ruskin:

 » La suprême récompense du travail n’est pas ce qu’il vous permet de gagner, mais ce qu’il vous permet de devenir ».

Pour moi, c’est tellement vrai.

Corinne.


– DEPUIS QUAND TRAVAILLEZ-VOUS CHEZ LS ?

J’ai intégré LS en SEPTEMBRE 2011. D’abord en CDD pendant environ 2 mois puis en CDI.

Auparavant, je travaillais pour une société de taxi locale et j’assurais le transport d’enfants vers les IME et l’hôpital de jour.

– QU’AIMEZ VOUS DANS VOTRE TRAVAIL ?

Le contact avec les enfants et les familles.

Les horaires fixes qui permettent d’être disponible en journée ainsi que l’autonomie du poste.

C’est un travail plaisant.

– QUELLE IMAGE AVEZ-VOUS DE LS ?

C’est globalement une image positive. La société est à l’écoute des conducteurs. je n’ai jamais eu de problème depuis ma prise de poste.

Mégane

Depuis quand travaillez vous chez Lucky Star .
Je suis entrée chez Lucky Star l’année 2015 en contrat CDD au poste de conducteur accompagnateur en transport scolaire , et depuis le 3 janvier 2017 j’ai eu la chance de signer un contrat CDI.

Qu’aimez vous dans votre travail.
Avant tout le contact avec les enfants , ensuite j’aime la conduite , et pour finir ce que qui me plait dans ce type d’activité c’est une certaine indépendance .

Qu’elle image avez-vous de Lucky Star .
Pour moi Lucky Star et l’entreprise qui m’a donné la chance de trouver un emploi avec en plus une évolution cette année en contrat CDI , c’est aussi une société dans laquelle j’entretiens de très bonnes relations avec mes collègues et supérieurs , je n’ai pas de problème de salaire depuis mon entrée dans l’entreprise , pour ces différentes raisons j’ai donc une image très positive de l’entreprise

Pascal

C’est ma première année chez LUCKY STAR comme conducteur-accompagnateur mais j’ai plusieurs années d’expérience dans d’autres entreprises.

Ce que j’aime particulièrement dans l’accomplissement de mon travail est le contact humain. Celui-ci est toujours très enrichissant, que ce soit avec les enfants que je transporte, leurs parents ou les différents intervenants en charge de leur enseignement ou de leur éveil.
J’aime d’ailleurs à penser que je suis moi aussi et humblement à ma manière un de ces intervenants. Je ne considère pas mon travail comme consistant uniquement à transporter les enfants d’un point à un autre comme de simples paquets. Se sont de grandes personnes en devenir et j’estime qu’il revient à moi aussi, dans le cadre de mes attributions, de les prendre en charge individuellement et de mettre en place des stratégies susceptibles de leur apporter écoute, compréhension, confort environnemental et sécurité lors de la période transitoire entre le domicile et l’école. C’est tout l’intérêt de la tâche du conducteur-accompagnateur et en tous cas, c’est celui que je lui porte.

De plus les responsables de LUCKY STAR ont bien voulu me faire confiance en me proposant de devenir formateur de conducteurs et cela me permet depuis peu de pouvoir partager avec mes nouveaux collègues l’expérience que modestement j’ai acquise au fur et à mesure du temps mais aussi à travers les enseignements de l’Ecole LUCKY STAR.

Si l’on rajoute à çà la conviction d’être utile, le plaisir de partager, le goût de la conduite, la confiance reçue des parents qui renforce celle en moi et le sentiment d’indépendance que je ressens dans l’accomplissement de mon métier, on obtient tout ce qui fait ma passion pour ce travail.

Comme je l’ai dit, ce n’est pas la première entreprise qui m’emploie pour ce type de travail mais c’est la seule qui, dès mon arrivée m’a fait comprendre qu’elle n’est pas là uniquement dans un but lucratif. Bien évidemment il faut que chacun y trouve son compte mais le rapport à l’être humain transparaît dès que l’on s’entretient avec les dirigeants. Je n’ai pas encore beaucoup de recul par rapport à l’image que j’ai de LUCKY STAR mais l’impression que j’en ai d’ores et déjà est celle d’une entreprise exigeante mais juste, soucieuse de la qualité de ses prestations, où la dimension humaine est très prépondérante et où j’ai vraiment plaisir à évoluer.

Joséphine.

J’ai rejoint L’Ecole Lucky Star en octobre 2016 en tant que responsable pédagogique. Educatrice spécialisée de formation, mon rôle au sein de l’Ecole est de proposer des axes de formation aux membres de notre équipe pour que nous soyons au plus près des réalités des personnes que nous accompagnons.

Je suis ravie de pouvoir travailler au sein de Lucky Star qui se soucie de proposer des prestations de qualité et de participer à cette nouvelle façon de transporter les personnes à mobilité réduite.

Claudette.

J’ai intégré la société Lucky Star grâce au transport scolaire qui était effectué pour mon fils. J’ai voulu rejoindre cette société pour son côté humain et le respect et l’écoute qu’elle a vis-à-vis des personnes en situations de handicap. Pour moi,  mon travail au sein de la société, est de garder les valeurs humaines afin de mieux servir les gens et de les transmettre aux nouveaux conducteurs qui sont les ambassadeurs de la société.

Nos CLIENTS témoignent :

Peggy

Je suis très satisfaite de la société Lucky Star il n’y a aucune comparaison par rapport aux sociétés précédentes, vous êtes ponctuel et très réactif concernant les changements d’horaires ce qui est très appréciable , et de plus je n’ai aucun retour négatif de la part de ma fille Océane.

 » Pour conclure je suis pleinement satisfaite des prestations de votre société et vous en remercie « .